• Blagues en vrac

    Quelques blagounettes...

     

    Blagues en vrac Une blonde veut vendre sa vieille voiture, mais elle a beaucoup de difficultés, car sa voiture a 250 000 km au compteur. Après maintes réflexions, elle décide de demander conseil à une amie. La brunette lui dit :
    - Es-tu prête à faire quelque chose d'illégal ?
    - Oui, je veux la vendre à tout prix.
    - Tu vas aller voir mon ami Tony qui est mécanicien. Il va arranger ton compteur.
    La blonde va voir Tony, et Tony remet le compteur à 50 000 km. Quelques jours plus tard, la brunette demande à la blonde :
    - Alors, as-tu vendu ton auto ?
    - Es-tu folle ! Maintenant qu'elle a 50 000 km, je la garde !

    http://gif.toutimages.com/images/transports/voitures/voiture_406.gif

    Blagues en vrac C'est une femme fortunée qui cherche un mari. Elle passe donc une annonce dans les journaux :
    "Cherche homme voulant profiter de mon argent avec moi, mais surtout qui ne soit pas violent, ne tourne pas les talons sans raison, et qu il soit bon amant" ...
    Dès le lendemain, elle reçoit une flopée de réponses et propositions. Mais rien ne la branche.
    Quelques jours plus tard, on sonne à la porte.
    Elle ouvre et ne voit personne. Ses yeux se portent au sol et là elle voit un homme sans bras, et sans jambes.
    - Oui Monsieur ? vous désirez ? - Ben je viens répondre à l'annonce ! Je suis l'homme qu'il vous faut. Vous vouliez un homme non violent... Je ne peux pas être violent, Je n'ai pas de bras ! Vous vouliez un homme qui ne tourne pas les talons pour un oui ou pour un non, je ne peux j'ai pas de jambes....Blagues en vrac
    - Ok, mais qui me dit que vous êtes un bon amant ?
    - Et vous croyez que j'ai sonné avec QUOI         

     

     

    Blagues en vrac Une blonde en vacances en Louisiane. Elle entre dans un magasin de chaussures car elle veut à tout prix s'acheter une paire de soulier en crocodile pendant son séjour. Le prix est si élevé qu'elle essaie de marchander . Le vendeur étant intransigeant, elle lui dit :
    - Laissez faire, je vais m'en chasser moi-même. Et elle quitte le magasin.
    A la fin de la journée, le vendeur, en rentrant chez lui, passe devant un marécage et voit la blonde, dans l'eau jusqu'à la taille, armée d'un fusil. Sur le bord du marécage, cinq ou six crocodiles sont morts, alignés sur la terre ferme. A ce moment, il voit dans l'eau un énorme crocodile de 10 ou 12 mètres s'approcher de la blonde. Bang ! La blonde l'abat, le traîne sur la terre ferme, le retourne sur le dos et dit :
    - Merde ! Celui-là non plus n'a pas de souliers !

     

    « Un tour sur mon île Le Tour-MCO 227 »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 3 Juillet 2015 à 07:28
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :