•  

    "Illusion" : c'est le thème proposé par Sherry cette semaine pour le casse-tête.

    Le casse-tête...

    Il y a toutes dortes d'illusions, qu'lles soient physiques, ou morales. L'illusion d'optique est très courante, voici en exemple le "trompe-l'oeil".

    Définition : Mot invariable (au pluriel : des trompe l’œil), il désigne une peinture qui donne l’illusion de la réalité, par un excellent rendu du relief apparent de l’objet, ceci grâce à un jeu d’ombres et de lumières. C’est un art connu et pratiqué depuis l’antiquité.

    Cet un art qui s’applique aussi bien à l’imitation de la matière : faux marbre, faux bois ou fausses pierres qu’à l’imitation du relief : fausses moulures ou fausses sculptures. C’est en quelque sorte l’art du faux : par sa minutie, il s’apparente à l’hyper-réalisme. 

                                                                           (clic sur l'image pour voir en grand)

    - trompe l'oeil à Capestang (héraut) > ILLUSION

     

    - Dans ma rue, sur le pignon d'une maison

     

    - et ces dessins sur le sol, bluffant non?

     

     

     


    5 commentaires
  •  

     Le casse-tête...Sherry nous fait plancher sur le mot "Quartier" pour le casse-tête de la      semaine...

     Alors, certains, prennent leurs quartiers d'été, d'autres (comme moi par exemple),  leurs quartiers d'hiver...

    D'autres vous paleront des quartiers d'orange, pamplemousse ou autres fruits, ou bien encore de leur quartier géographique, je vous propose tout simplement les quartiers de lune.

    (si vous voulez utiliser ce widget, cliquez dessus!)

    La lune a quatre phases : nouvelle lune, premier quartier, pleine lune et dernier quartier.

    Pendant la pleine lune, la Lune est l’astre le plus visible dans le ciel de la Terre, après le Soleil. Cette luminosité et sa proximité la rendent facilement observable, même à l’œil nu ou en plein jour. Une simple paire de jumelles permet de distinguer les mers et les plus gros cratères. De plus, de nombreux phénomènes observables, liés à son orbite caractéristique, la distinguent des autres astres. Par contre, un effet reste purement psychologique : l’apparente plus grande taille du Soleil et de la Lune quand ils sont près de l’horizon. La plus grande distance et la réfraction atmosphérique rendent en fait l’image de la Lune légèrement aplatie quand elle est près de l’horizon.

    - Du fait de sa rotation synchrone, la Lune présente toujours quasiment la même partie de sa surface vue de la Terre : la face dite « visible ». Mais la moitié de la sphère éclairée par le soleil varie au cours des 29,53 jours d’un cycle synodique, et donc la portion éclairée de la face visible aussi. Ce phénomène donne naissance à ce que l’on appelle les phases lunaires, qui se succèdent au cours d’un cycle appelé « lunaison ». Ces lunaisons ont été ou sont encore utilisées par plusieurs cultures et civilisations pour construire leurs calendriers annuels (par exemple le monde musulman pour l'établissement de la succession des mois et des fêtes religieuses au sein de l'Islam, avec quelques adaptations afin que les mois soient composés de 29 ou 30 jours). On parle alors de calendrier lunaire.

    (Merci Wiki !)

      


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique