•  

    MCO - les Thèmes

      264ème, avec le thème"Famille" donné par Clio Clio  

    Je pense tout de suite aux groupes irlandais, souvent formés par les membres d'une même famille... Ou encore au swing gitan, jazz manouche, mais j'en ai déjà parlé.

     J'ai  donc choisi ici quelques grands noms de l'histoire de la musique .

     

     

    Presley Elvis Presley  avec sa fille Lisa-Marie , un morceau bien connu : "in the Ghetto" 

     

    Staple Singers The Staple Singers, c'est une "affaire de famille"...(>> voir ici)

    - clin d'oeil Clio >> 

    Groupe de gospel, RnB, soul, formé par Roebuck "Pops" Staples (1914–2000) le père,

    et ses enfants :  Cleotha  Pervis ,Yvonne , et Mavis . 

      
     

     

    Doc Watson Family Une autre véritable "histoire de famille": Doc Watson 

     Il joue d'abord aux côtés de son frère, puis avec ses fils et son petit-fils, entre autres... 

    (j'en ai parlé dans >>cet article

     

    famille Chedid Pour finir : la Famille  Chedid - Louis, Matthieu, Joseph & Anna,

    aux Victoires de la musique 2016.

     

     

     


    13 commentaires
  • MCO - les Thèmes

     263  : " Du RAP "  pour Renée Renée-Envie2  

    Je ne suis pas une fan de rap, mais contrairement à ce que l'on pense, 

    il y a de belles mélodies parfois et surtout, des textes forts (ex."Enfant du destin")

    Faut juste trier, il y a du bon partout et même dans le rap!

    Tous ne sont pas injurieux ou agressifs, mais les écoute-t-on vraiment ?


     

     

    - Bakar & Diam's : Devant ma fenêtre   >>>

    - Medine : Nour - Enfant du destin

    - Sofiane : Tout le monde s'en fout

    - Lartiste : Clandestina

     

     

          

     

    Clandestina

    *Elle m’a dit aime moi, prends moi dans tes bras, je n’ai plus personne.

    Ne laisse pas ton odeur imprégner mes draps si tu m’abandonnes.
    J’ suis pas celle que tu crois, aucun cabrón ne m’a touchée.
    A part toi caballero non personne ne m’a touchée.
    Oh oh oh, oh oh oh, oh oh oh, oh oh oh.

    Je l’ai trouvé, assise toute seule comme dans le vide.
    Elle a l’air tristounette et ça tombe bien j’ai les épaules solides.
    Un peu de réconfort, je lui parle, et j’apprends à quel point elle a souffert
    C’est une enfant de la guerre, qui cache ses sentiments à des milliers de pieds sous terre.

    La cocaïne, la cocaïne a pris sa famille,
    C’est une clandestina, une clandestina, à Miami.

    *Elle m’a dit aime moi, prends moi dans tes bras, je n’ai plus personne. Ne laisse pas .....

    J’aurai pu te dire à quel point elle est sexy,
    Mais pas cette fois, non pas celle-ci.
    Je l’ai voulue pour moi, j’avoue j’ai faibli.
    C’était son histoire, ou surement le Whisky !
    J’ai bu ses paroles, quand elle m’a parlé d’eux.
    J’ai vu ses parents, j’ai bu ses paroles.
    Elle et son frère étaient heureux, tellement heureux.
    Un jour le feu a pris leurs âmes, parce que d’autres l’ont décidé.

    Pour que des Gringos, se tapent dans la came et sacrifient des destinées.


    *Elle m’a dit aime moi, prends moi dans tes bras, je n’ai plus personne.

    Ne laisse pas ton odeur imprégner mes draps si tu m’abandonnes.
    J’ suis pas celle que tu crois, aucun cabrón ne m’a touchée.
    A part toi caballero non personne ne m’a touchée.
    Oh oh oh, oh oh oh, oh oh oh, oh oh oh.....

    ...............

     

     


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique