• UNE RIVIERE, UN COURS...50 OTAGES...

     - Article fait en réponse au com d'une "aminaute"... 

        Plutôt que de répondre par un très long message, j'ai choisi de faire un  petit résumé historique de ce cours.

     

     Le cours des 50 otages à Nantes :

    Le cours des 50 otages est la principale artère du centre de Nantes. Autrefois, passait ici l'Erdre, qui rejoignait la Loire un peu plus loin, là où se trouve actuellement le cours Franklin Roosevelt. 

    Au début du XXème siècle, le cours des 50 Otages n'existait pas. Nantes, appelée alors la Venise de l'Ouest, était traversée à cet endroit par la rivière l'Erdre.

    L'Erdre comme la Loire sont des cours d'eau capricieux : en 60 ans, ils débordent 8 fois, causant d'importants dégâts, emportant des ponts...

    La construction d'une écluse en 1828 sur l'Erdre (dont le souvenir est perpétué par l'actuelle "place l'Écluse") n'y change pas grand chose.

    Afin de faciliter la circulation des nouveaux transports urbains, la ville décida de combler plusieurs cours d'eaux qui traversaient Nantes dont cette rivière. L'Erdre fut alors déviée pour passer sous les cours Saint-André et Saint-Pierre, par un tunnel (tunnel Saint-Félix) avant de rejoindre le canal Saint-Félix que l'on connaît aujourd'hui. 
    (confluent de la Loire et de l'Erdre - (clic pour voir "GRAND")
    UNE RIVIERE, UN COURS...50 OTAGES...
    Dans les annees 1890, avant le detournement de cette section du cours de l'Erdre et du comblement de ce bras de la Loire.
     

    Les travaux de comblement débutèrent en 1929 sous la direction d'une entreprise allemande, au titre des dommages de la première guerre mondiale. Un certain Karl Hotz, ingénieur allemand francophile, dirige les opérations.

    Les comblements prennent du temps à être réalisés. Le canal et le tunnel Saint-Felix seront inaugurés en 1934. Le Conseil municipal décide d'en faire une grande artère de circulation en 1937. On envisage de le nommer " Boulevard de l'Erdre ".   

     

    Cours des 50 Otages, 1961

    La seconde guerre mondiale éclate. En 1940, Karl Hotz est alors appelé à revenir sur Nantes mais cette fois en tant que commandant des forces d'occupation. Le 16 octobre 1941, trois jeunes résistants arrivent à Nantes. Ils ont pour mission d'exécuter un officier allemand. Quatre jours plus tard, l'homme est assassiné : il s'appelle Karl Hotz …

    En réaction, le général allemand Von Stülpnagel donne l'ordre d'exécuter 50 otages. A Nantes, 16 personnes sont fusillées au camp du Bêle. Les autres exécutions se déroulent à Chateaubriant et Paris. Le 20 Octobre 1944, le Conseil municipal de la Libération décide de nommer la nouvelle voie construite à Nantes, "le cours des 50 Otages", en référence à ce drame. Un monument aux morts reprenant chacun des noms des fusillés est en plus inauguré à l'extrémité du cours, près de l'Erdre en 1951.

     

       cours des.50 otages_milieu des années50        le monument aux morts...        général De Gaulle

      le cours au milieu des années 50                                       le monument aux morts             statue du général De Gaulle face au monument   

              UNE RIVIERE, UN COURS...50 OTAGES...

         la tour Bretagne vue du monument                                     Aujourd'hui...   

     

    Lors des grèves de l'année 1955 de terribles affrontements entre grévistes et les forces de l'ordre aboutissent à la mort d'un manifestant, Jean Rigollet. En 1968, le cours sera largement arpenté par les manifestants étudiants.

    Aujourd'hui cet axe est devenu,le plus souvent, le lieu de rassemblements populaires, dans le cadre de protestations mais aussi de fêtes. 


    « CHYPRE ou TURQUIE?La photo du mois... »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    6
    Mercredi 11 Juillet 2012 à 09:36

    Me voilà à te lire! Je ne connais pas Nantes mais ton article tres interessant a levé un coin de voile.

    Bonne journée à toi.J'aime beaucoup le design réalisé

    5
    Mardi 10 Juillet 2012 à 17:59

    en voilà une riche idée et pour nous  quelque chose d'appris au moins aujourd'hui. Bravo et merci....Bisoussssssss

    4
    Mardi 10 Juillet 2012 à 15:53

    Bonjour Mel;j'ai bien reçu tous tes messages,merci !

    J'aime autant venir ici car OB est super lent à ouvrir , sur n'importe quel blog , et des fois , il ne me reconnaît plus et m'envoie sur le blog d'essai que j'ai fermé ; un truc à la Kafka !

    Je ne connais pas Nantes , mais c'est un chouette article ! Beaucoup d'infos !!!

    Bisous et douce soirée .

    Francine .

    3
    Mardi 10 Juillet 2012 à 15:18

    Un grand merci pour ton article .

    La photo que l'on peut agrandir est magnifique . J'ignorais que Nantes était construite sur l'eau, de cette façon-là ...

    Je suis très impressionnée par le destin de cet allemand francophile : KARL HOTZ ! Imagine, j'allais faire un lapsus et le nommer Gérard HOLTZ (?) !!!!!

    Nantes devrait se souvenir qu'il a participé à ces travaux et lui en savoir gré . Mais peut-être a-til reçu un hommage ailleurs dans la ville qui n'a l'air de se souvenir que de l'officier ennemi ?

    A l'occasion je serais attentive à l'histoire de Nantes ! Encore Merci !

    2
    Mardi 10 Juillet 2012 à 13:56

    @ Esclarmonde: Je le dis dans le début du texte, l'Erdre a été déviée et passe sous le tunnel Saint-Félix, pour rejoindre le canal du même nom et rejoindre la Loire. Je ferai sans doute un autre article, car Nantes est construite sur l'eau en fait! la Loire aussi a été comblée à certains endroits, (première photo) c'est assez impressionnant , et intéressant de voir ce qu'était Nantes "avant" les gros travaux de 1929... et pas seulement Nantes d'ailleurs, toute la région sud-loire était régulièrement envahie par les eaux, il y avait des marais avant!!! Et pas moins de 6 rivières passent à Nantes pour se jeter dans la Loire.

    A suivre....

    bonne journée à toi, bisous

    1
    Esclarmonde Profil de Esclarmonde
    Mardi 10 Juillet 2012 à 09:28

    Histoire intéressante mais ou passe l'Erdre maintenant ? sous terre peut-être... Gros bisous

    Esclarmonde

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :